Réunion du conseil d’administration du 11 octobre 2012

Présence

Membres du conseil d’administration présent(e)s :

John McCamus (président du conseil d'administration); Aly Alibhai, Nancy Cooper, , Michelle Haigh, John Liston, James McNee, Derry Millar; Tim Murphy, James Yakimovich, Robert W. Ward, (président-directeur général et membre d'office)

Membre du personnel :

Sue McCaffrey

Rapport du président-directeur général (réception)

  • Le président-directeur général présente le premier volet de son rapport et met l'accent sur les sujets suivants :

1. Le futur des augmentations discrétionnaires

  • Le document de travail sur le futur des augmentations discrétionnaires a été publié et a suscité des réactions mitigées parmi les intervenants.

2. Réforme des services aux réfugiés

  • Les avocats en droit des réfugiés du secteur privé ont fait part d'un certain nombre de préoccupations.
  • De vastes consultations seront menées auprès des avocats en droit des réfugiés du secteur privé sur la question des économies de coûts ainsi que sur la nécessité d'un nouveau modèle de prestation de service, compte tenu des initiatives du gouvernement fédéral. La loi entre en vigueur le 15 décembre 2012 et le nouveau modèle pourrait être mis en place au début de l'année.

3. Consultations auprès des cliniques

  • AJO s’attaque, avec l'Association des cliniques juridiques communautaires de l'Ontario (ACJCO) et les cliniques, à un certain nombre de points, notamment l'élaboration d'un cadre en matière de rémunération et participe au processus de planification stratégique des cliniques.
  • 4. Le point sur la situation financière

  • La situation financière d'AJO est favorable et le solde de trésorerie de fin d'exercice est suffisant pour qu'AJO respecte ses engagements financiers.
  • Les économies anticipées n’ont pas vraiment été réalisées. Cependant, des preuves indiquent une augmentation graduelle de l’ensemble des services d'AJO. À l'avenir, le personnel d'AJO fera le suivi du nombre de personnes servies en plus du nombre de services fournis.

5. Restrictions de la rémunération

  • Le conseil discute de la loi sur les mesures de restriction de la rémunération du gouvernement de l'Ontario et de son effet sur la direction, le personnel et les négociations syndicales.

6. Centre de services à la clientèle (CSC)

  • Le rapport sur le centre de service à la clientèle souligne l'engagement ferme du CSC en faveur d'une collecte de données empiriques qui est un exemple à suivre pour l'organisme.

7. Rapport sur les ressources humaines

  • Les données relatives à la composition de la main-d'oeuvre indiquent que le nombre des congés de maladie a diminué. Cette donnée statistique sera surveillée de près car elle sert d'indicateur de l'impact de la charge de travail, de l’insuffisance de capacités et des problèmes de gestion.

8. Consultations et communication

  • Les fonctions des communications et des relations avec les intervenants ont besoin d'être élargies. Les fournisseurs de services seront tenus au courant des projets et des principes sous-jacents d'AJO. Les intervenants continueront d'être consultés, mais AJO prendra ses décisions (sur par exemple l'accroissement de la capacité du personnel) en se fondant sur l’intérêt véritable des clients et l’optimisation de l’argent des contribuables.

Motion

La motion suivante a été présentée, appuyée et adoptée : Que le rapport du président-directeur général soit reporté à la réunion du conseil d'administration du 20 avril 2012.