Comités consultatifs du conseil d'administration

Membres des comités consultatifs

La sélection des membres des comités consultatifs a lieu tous les trois ans. Les personnes des listes ci-dessous sont les membres actuels des comités consultatifs du conseil d'administration d'Aide juridique Ontario.

Comité consultatif sur les questions autochtones

Christa Big Canoe

Christa Big Canoe est une femme, une mère et une avocate qui cherche à améliorer l'accès à la justice pour les Autochtones. Connue en tant qu'ardente défenseure des droits des enfants et des femmes issus des Premières Nations, elle est la directrice des plaidoyers des Aboriginal Legal Services.

Paula Corbiere

Paula Corbiere, avocate de la Première Nation M'Chigeeng de l'île Manitoulin, est titulaire d'un B.A. en langue et littérature françaises de l'Université d'Ottawa et d'un baccalauréat en droit de la Faculté de droit Osgoode Hall. Depuis qu'elle a été admise au barreau en 1999, Mme Corbiere travaille dans le cadre du programme de justice au Conseil tribal des Chefs et conseils unis de Mnidoo Mnising. Elle est directrice des programmes de justice depuis 2012.

Sarah Dover

Sarah Dover est avocate de la défense en droit criminel à Brantford. Elle travaille principalement avec des clients autochtones. Elle représente ses clients à tous les niveaux des tribunaux de l'Ontario, notamment en tant qu'avocate de service au tribunal autochtone.

Barbara General

Barbara General est membre et coordonnatrice de la justice pour le Conseil élu des Six Nations, les Six Nations de la rivière Grand. Elle est Onondaga, Beaver, et détient une maîtrise en travail social de l'Université de Buffalo. Au cours des 30 dernières années, elle a travaillé dans les communautés des Premières Nations du sud de l'Ontario, de la Colombie-Britannique et des États-Unis en tant que conseillère communautaire, assistante de recherche universitaire et coordonnatrice des services d'aide à l'enfance dans des services sociaux ou des services d'intervention d'urgence. Elle a enseigné des cours de travail social aux niveaux universitaire et collégial.

Arthur Huminuk

Arthur Huminuk est le directeur des programmes de justice du Grand Conseil du Traité n° 3 à Kenora.

Christina Ninham

Christina Ninham est une avocate autochtone de la Première Nation Oneida of the Thames. Elle se spécialise dans les domaines du droit de la famille et de la protection de l'enfance depuis qu'elle a été admise au barreau en 2001. Son objectif principal est de répondre aux besoins de nombreuses personnes issues des Premières Nations et des personnes marginalisées dans les dédales du système des tribunaux de la famille. Elle est déterminée à faire son possible pour avoir une influence positive sur la vie de ses clients dans le système des tribunaux de la famille.

Joshua Payer

Joshua Payer est le coordonnateur de la justice réparatrice à Tungasuvvingat Inuit (T.I.) situé à Ottawa, en Ontario. T.I. est un fournisseur provincial de services destinés aux Inuits. Centre de ressources à guichet unique, T.I. offre du soutien social, des activités culturelles, du counselling et des services d'intervention en cas de crise pour répondre aux besoins croissants, complexes et évolutifs des Inuits de l'Ontario. Auparavant, Joshua Payer a travaillé comme conseiller à T.I. et possède plus de cinq ans d'expérience en tant que travailleur et gestionnaire de refuge dans le soutien de la population économiquement défavorisée d'Ottawa. Il détient un diplôme en sciences sociales de l'Université d'Ottawa avec une spécialisation en criminologie et en psychologie.

Brenda Young

Brenda Young, avocate, est la directrice des programmes de justice pour son territoire, la Première Nation des Chippewas of the Thames. Elle a reçu une bourse de leadership communautaire en justice pour l'année scolaire 2016‑2017 et elle est également membre du Groupe consultatif sur l'équité du Barreau du Haut-Canada. Son intérêt pour le droit international en ce qui concerne les droits fondamentaux des personnes autochtones l'a amenée à participer à l'Indigenous Fellowship de 2013 au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

Comité consultatif sur le domaine de pratique des cliniques

Lisa Cirillo

Lisa Cirillo est directrice générale des Downtown Legal Services, à Toronto.

Shalini Konanur

Shalini Konanur est avocate et directrice générale de la South Asian Legal Clinic of Ontario (SALCO). La SALCO est une clinique juridique qui travaille avec des personnes originaires de l'Asie du Sud à faible revenu en Ontario dans divers domaines du droit de la pauvreté. La SALCO défend également les questions d'équité et la façon dont ces dernières s'entrecroisent avec l'identité raciale, le genre, la pauvreté (droits socio-économiques), les capacités, etc.

Karen Mathewson

Karen Mathewson se consacre depuis plus de 29 ans à l'amélioration de la vie des personnes qui tentent de survivre avec un revenu minimum. Elle travaille en tant qu'auxiliaire juridique communautaire à la Community Legal Assistance Sarnia, elle préside le Réseau pour la réduction de la pauvreté local et fait partie du comité consultatif du Centre de santé communautaire. Elle a représenté et conseillé des clients dans le cadre d'affaires en droit des pauvres et a participé à de nombreuses initiatives d'organisation communautaire, d'éducation juridique publique et de réforme du droit.

Trudy McCormick

Trudy McCormick est directrice générale de la Northwest Community Legal Clinic et membre exécutif de l'Association des cliniques juridiques communautaires de l'Ontario.

Ryan Peck

Ryan Peck est directeur général de la HIV & AIDS Legal Clinic Ontario, située à Toronto.

Natasha Persaud

Natasha Persaud est associée chez Formative LLP où elle exerce le droit dans le domaine des droits de la personne et du droit de l'emploi. Elle supervise les étudiants du programme de services communautaires et d'aide juridique dans le cadre de ses fonctions en tant que professeure auxiliaire à la Faculté de droit Osgoode Hall et occupe également le rôle de conseillère juridique en matière de discrimination et de harcèlement auprès du Barreau de l'Ontario.

Jeff Plain

Jeff Plain est membre de la Première Nation Aamjiwnaang située à Sarnia, en Ontario. Depuis 2011, il gère le programme de sensibilisation auprès des Autochtones de Baamsedaa (Let's Walk Together) de Sarnia. Ce programme aide la population autochtone du comté de Lambton à accéder à la justice d'une manière qui lui soit culturellement appropriée.

John Rae

John Rae milite pour les droits de la personne et pour les droits des personnes handicapées. Il est le premier vice-président du Conseil des Canadiens avec déficiences, membre du conseil d'administration de l'Injured Workers Consultants Legal Clinic, et membre du Comité sur l'accessibilité et la conception inclusive du Musée canadien des droits de la personne.

Jennifer Stone

Jennifer Stone est avocate salariée aux Neighbourhood Legal Services. Elle est actuellement en détachement en tant qu'avocate sur place pour le programme de justice en santé, qui est un partenariat entre la St. Michael's Hospital Family Health Team (FHT), les Aboriginal Legal Services, le Centre du droit des personnes handicapées, la HIV and AIDS Legal Clinic of Ontario, et les Neighbourhood Legal Services. Ce programme a pour objectif de faciliter l'accès à la justice afin d'améliorer les déterminants sociaux de la santé pour les patients à faible revenu du FHT.

Comité consultatif en droit criminel

Scott Bergman

Scott Bergman est avocat de la défense en droit criminel et associé au cabinet Cooper, Sandler, Shime & Bergman LLP de Toronto. En outre, il est membre de la direction de la section de la justice pénale de l'Association du Barreau canadien.

Sunny Dhillon

Sunny Dhillon est chercheur et évaluateur de programme à la Société John Howard de l'Ontario. Ses travaux actuels portent sur la détention provisoire ainsi que sur les croisements entre la santé, le logement et la justice.

Anthony Doob

Anthony Doob est professeur émérite en criminologie au centre de criminologie et des études sociojuridiques de l'Université de Toronto. Il a été fait membre de l'Ordre du Canada en reconnaissance de sa bourse d'études en criminologie et de son rôle dans l'élaboration des politiques relatives à la justice au Canada.

Annamaria Enenajor

Annamaria Enenajor est associée chez Ruby Shiller Enenajor, Barristers. Elle exerce actuellement le droit dans le domaine de la défense criminelle, du droit constitutionnel et du droit civil lorsque les affaires concernent la responsabilité de l'État. Elle a obtenu son diplôme de la Faculté de droit de l'Université McGill en 2012, récompensée par la médaille d'or David L. Johnson. De 2012 à 2013, Mme Enenajor a été stagiaire du juge Richard Wagner à la Cour suprême du Canada. Elle a ensuite exercé le droit dans le domaine du litige au sein du bureau new-yorkais d'un cabinet d'avocats international, où elle s'est concentrée sur la défense interventions gouvernementales et la conduite d'enquêtes internes dans le cadre d'allégations de corruption et de pots-de-vin. Elle est une ardente défenseure publique de la décriminalisation du cannabis et elle écrit, donne des conférences et s'adresse aux médias à ce sujet. Suivez-la sur Twitter : @AEnenenajor.

Martin Friedland

Martin Friedland a été fait membre de l'Ordre du Canada, une des nombreuses récompenses et distinctions qu'il a reçues. Il est professeur de droit émérite spécialisé en droit criminel à la Faculté de droit de l'Université de Toronto et l'auteur de dix-huit livres.

Shaunna Kelly

Avocate de la défense en droit criminel, Shaunna Kelly a été admise au Barreau en 2008. Elle travaille au cabinet Hicks Adams LLP. Elle se spécialise dans les affaires entendues au Tribunal Gladue pour les Autochtones.

Matthew McGarvey

Matthew McGarvey a été admis au Barreau de l'Ontario en 1995. Il travaille en tant qu'avocat dans l'est de l'Ontario et possède une vaste expérience en droit pénal et en droit administratif. En outre, il a été professeur auxiliaire de droit à l'Université d'Ottawa. Il est également vice président à temps partiel du Tribunal d'appel de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail.

Akwasi Owusu-Bempah

Akwasi Owusu-Bempah BA (Carleton) MA, PhD (Toronto) est professeur adjoint au département de sociologie de l'Université de Toronto. Le travail de M. Owusu-Bempah se concentre sur les croisements entre l'identité raciale, la criminalité et la justice pénale, avec un intérêt particulier dans le domaine des services policiers. Avant de devenir professeur, il a occupé des postes à l'Institut national de la magistrature du Canada, à l'Agence de la santé publique du Canada et au ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario.

Emma Rhodes

Emma Rhodes a été admise au barreau en 2002 et a démarré son propre cabinet dans le domaine de la justice pénale pour les adolescents en 2008. Elle est actuellement associée chez Paradigm Law Group, LLP. Me Rhode a participé à diverses activités visant à promouvoir l'éducation et la sensibilisation aux questions de justice pénale pour les adolescents, notamment en siégeant à nombreux comités de divers organismes tels qu'Aide juridique Ontario, la Cour de justice de l'Ontario, le Barreau du Haut Canada, le ministère du Procureur général et l'Association du Barreau de l'Ontario. En mars 2014, Mme Rhode a témoigné devant le Comité sénatorial permanent des droits de la personne du Canada au sujet de la surreprésentation des jeunes des minorités visibles dans le système de justice pénale. Mme Rhodes fait également partie de l'équipe de direction de la Section du droit des enfants et des jeunes de l'Association du Barreau de l'Ontario et siège au conseil d'administration de Justice for Children and Youth. Elle est actuellement enseignante à la Faculté de droit Osgoode Hall où elle enseigne la plaidoirie depuis 2010. En outre, elle a été professeure auxiliaire à l'Université de Toronto de 2012 à 2014 où elle a enseigné un cours sur la justice pénale pour les jeunes, et a été conférencière invitée au Humber College. Elle est représentante de la Criminal Lawyers' Association pour les questions de justice pénale pour les adolescents pour l'ensemble de l'Ontario, avocate pour le Bureau de l'avocat des enfants, et elle a été choisie pour faire partie du Programme pilote de prestation d'avis juridiques indépendants aux survivantes et survivants d'agression sexuelle. Me Rhodes est coauteure de l'ouvrage intitulé Prosecuting and Defending Youth Criminal Justice Cases (Edmond Publishing).

Sukhpreet Sangha

Sukhpreet Sangha exerce le droit à la South Asian Legal Clinic of Ontario (SALCO) à titre d'avocat salarié. Avant de se joindre à SALCO, Me Sangha a exercé la profession d'avocat de la défense en droit pénal et a plaidé devant tous les niveaux de tribunaux de l'Ontario. En outre, il est très impliqué dans une troupe de théâtre.

Ralph Steinberg

Ralph Steinberg a été admis au Barreau en 1977 et pratique le droit criminel depuis cette date. Il a été président de la Criminal Lawyers's Association et de l'Association in Defence of the Wrongly Convicted (connue maintenant sous le nom Innocence Canada).

Yafet Tewelde

Yafet Tewelde est directeur des programmes de For Youth Initiative, un organisme de bienfaisance pour les jeunes de Toronto qui offre une variété de programmes et de services pour les jeunes. Dans la Ville-Reine, il a œuvré pour relier la mobilisation communautaire, la défense des droits et la recherche et l'analyse. Pour M. Tewelde, toutes les occasions sont bonnes pour se mobiliser, car toutes les occasions sont bonnes pour faire de la sensibilisation. L'expérience de M. Tewelde dans la mise en œuvre de cette philosophie est mise en évidence par des années d'expérience tant dans le domaine de la sensibilisation communautaire pour les organismes à but non lucratif, les organismes politiques et de justice sociale qu'en tant qu'éducateur et coordinateur. En effet, il a publié et suscité des réflexions sur des questions liées au développement de l'éducation ainsi que d'autres questions sociales. Il est également un chercheur universitaire chevronné qui possède plusieurs années d'expérience en gestion de projets dans le secteur privé et sans but lucratif.

Comité consultatif en droit de la famille

Nicholas Bala

Nicholas Bala est professeur à la Faculté de droit de l'Université Queen's de Kingston depuis 1989 et il a été conseiller adjoint en révision de dossiers à la Queen's Legal Aid Clinic en 1978. Il a publié plusieurs ouvrages sur des sujets liés à la législation sur la famille et les enfants, notamment un ouvrage récent sur l'accès à la justice familiale et des rapports pour les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il a reçu la médaille du Barreau en 2009 et été élu membre de la Société royale du Canada en 2013.

Leighann Burns

Avocate en droit de la famille, Leighann Burns est directrice générale de Harmony House, un refuge de deuxième étape à Ottawa pour les femmes et les enfants qui fuient la violence. Dans sa pratique du droit, elle met l'accent sur l'aide aux femmes fuyant de mauvais traitements.

Danette A. Edwards

Danette A. Edwards est avocate en droit de la famille dans la région de York. Elle a été admise au Barreau en 2002. Me Edwards possède une vaste expérience de travail dans le système d'aide juridique communautaire et au sein du ministère du Procureur général.

Claire Houston

Claire Houston est professeure adjointe à la faculté de droit de l'Université Western, où elle enseigne et effectue des recherches en droit de la famille et de l'enfance. Avant d'occuper ce poste, elle a fait son stage au Bureau de l'avocat des enfants.

Jean Hyndman

Jean Hyndman exerce sa profession dans les domaines du droit de la famille et de la protection de l'enfance à Toronto. Elle représente plusieurs parents dans le cadre de certificats d'aide juridique. Elle fait également partie d'un groupe d'experts au Bureau de l'avocat des enfants et elle représente des enfants et des adolescents. En outre, elle est coprésidente du conseil d'administration de la Family Lawyers Association et de celui du comité sur l'aide juridique de la FLA. Elle contribue à l'éducation juridique permanente, notamment des programmes de formation au 311, Jarvis et au 47, Sheppard qu'elle présente, la Everything Legal Aid Conference en janvier 2014 et Éducation juridique communautaire Ontario, organisme auquel elle donne des conseils.

Marian Jacko

Marian Jacko, avocate des enfants de l'Ontario, est Ojibway de la réserve indienne non cédée de Wikwemikong, située sur l'île Manitoulin. Mme Jacko est fière d'avoir deux filles et un fils. Elle a obtenu son diplôme d'études de premier cycle en travail social (services sociaux autochtones) de l'Université Laurentienne à Sudbury en 1993. En 1996, elle a terminé le programme combiné de maîtrise en travail social et en droit à l'Université de Toronto. Après son admission au Barreau de l'Ontario en 1998, Mme Jacko a travaillé au Service des droits des biens immobiliers du Bureau de l'avocat des enfants. Tout occupant un poste à temps plein, Mme Jacko a étudié et travaillé sur sa thèse. Ainsi, en 2005, elle a obtenu sa maîtrise de droit en litige civil et en règlement des différends. En avril 2015, Mme Jacko est entrée au ministère du Procureur général comme conseillère juridique du sous-procureur général adjoint de la Division de la justice pour les Autochtones. En avril 2016, Me Jacko a été détachée auprès de la Commission Motherisk à titre de conseillère juridique de la commissaire aux questions autochtones.

Me Jacko a été très active au sein de la communauté autochtone; elle siège notamment au conseil d'administration d'organismes sans but lucratif et à des comités consultatifs. Quand elle a le temps, Mme Jacko est entraîneuse de hockey. Elle encourage activement les jeunes Autochtones à pratiquer ce sport. Mme Jacko fait du bénévolat au sein de l'équipe de direction de la Petite Ligue de hockey autochtone (Petite LNH) et a aidé à entraîner l'équipe de l'Ontario au Championnat national de hockey autochtone 2016. Mme Jacko est également l'actuelle présidente de la Mississauga Girls Hockey League.

Charlotte Murray

Charlotte Murray est une avocate en droit de la famille de Toronto.

Joanna Radbord

Joanna Radbord est associée au sein du cabinet Martha McCarthy & Company LLP à Toronto. Me Radbord a reçu la médaille du Barreau du Canada pour ses réalisations et contributions exceptionnelles dans les domaines des droits des LGBTQ, du droit de la famille, du droit constitutionnel et des droits de la personne. Elle a également reçu le Prix de l'héroïne de la section sur l'orientation et l'identité sexuelles de l'Association du Barreau canadien et le prix Zenith Celebrating Women in Law.

Elle exerce tous les domaines du droit de la famille et cherche à faire progresser l'égalité réelle par le biais des litiges, de l'intervention et de la réforme du droit. Mme Radbord est corédactrice du Ontario Family Law Reporter et ancienne boursière McMurtry de la Faculté de droit Osgoode Hall.

Louise Toone

Louise Toone est directrice générale de la clinique juridique communautaire de l'Université d'Ottawa.

Julia Vera

Julia Vera est présidente de la the Family Lawyers Association et ancienne vice-présidente de la Canadian Hispanic Bar Association. Elle exerce la profession d'avocate exclusivement dans le domaine du droit de la famille et de la protection de l'enfance. Elle est également membre du Comité des droits de la personne du Bureau de l'avocat des enfants, qui représente les enfants dans les affaires de garde, de droit de visite et de protection de l'enfance.

Tamar Witelson

Tamar Witelson est la directrice juridique du METRAC, le Metropolitan Action Committee on Violence Against Women and Children. Mme Witelson dirige le Programme de justice communautaire du METRAC, qui élabore des ressources d'information juridique multilingues et multiformat, afin que les femmes et les jeunes qui ont vécu une forme de violence fondée sur le sexe puissent comprendre le système juridique, leurs droits et les options qui s'offrent à eux. Mme Witelson travaille également avec d'autres professionnels des secteurs juridiques et communautaires pour former les prestataires de services de première ligne, afin que ces derniers puissent aider les femmes marginalisées et vulnérables à accéder à la justice. Avant d'occuper ses fonctions à METRAC, Me Witelson était avocate salariée au Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes (FAEJF), où elle a lancé un site Web sur les droits à l'égalité qui regroupe les dernières informations sur le sujet et les analyses juridiques. Elle a été avocate à la Direction du droit constitutionnel du ministère du Procureur général de l'Ontario et avocate au Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, où elle a travaillé à la transition vers le modèle actuel d'accès direct du Tribunal. Elle a exercé le droit de façon privée dans les domaines du droit du travail du côté syndical et des droits de la personne à la suite de son stage à la Cour suprême du Canada. Avant de devenir avocate, Me Witelson a travaillé pendant douze ans dans le domaine des journaux télévisés et des émissions d'information politique.

Comité consultatif sur les services en français

Patrice J. Cormier

Patrice J. Cormier, B.A., LL.B., est un avocat bilingue diplômé de l'Université d'Ottawa en 1990 qui a été admis au Barreau en 1992. Il exerce le droit dans un cabinet privé, la Société professionnelle Julien et Cormier, à Hawkesbury, depuis 1992. Il œuvre surtout en droit de la famille et en droit criminel. Il est membre du Comité depuis janvier 2015.

Marie-Claude Gaudreault

Conseillère principale en gestion des activités au Bureau de la coordinatrice des services en français (BCSEF), Marie-Claude Gaudreault représente le BCSEF au Comité. Son objectif est de faire en sorte que tous les programmes offerts par les ministères du secteur de la justice ainsi que les politiques de service à la clientèle et les procédures répondent aux divers besoins de la communauté francophone de l'Ontario en offrant des conseils stratégiques relatifs aux politiques, à la gestion et aux programmes aux gestionnaires et aux employés en matière de prestation des services en français. Mme Gaudreault a obtenu avec distinction un Baccalauréat en art avec spécialisation en science politique de l'Université de l'Alberta et une maîtrise en administration publique de l'Université Queen's.

Madeleine Hébert

Madeleine Hébert est avocate en droit administratif dans le système des cliniques juridiques d'AJO depuis 25 ans et travaille à la Clinique juridique communautaire de Sudbury en ce moment. Auparavant, elle a exercé en droit de la famille et en droit criminel dans un cabinet d'avocat de l'est de l'Ontario. Elle est membre de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario depuis le début de sa carrière.

Ayana C.T. Hutchinson

Ayana C.T. Hutchinson est avocate salariée aux Services à l'enfance et à la famille de Frontenac, Lennox et Addington. Elle est membre du conseil d'administration de la Frontenac Law Association et elle a également été coprésidente de la section du droit de la famille de l'association.

Andrée-Anne Martel

Andrée-Anne Martel est directrice générale de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario (AJEFO) depuis 2014. Après son admission au Barreau en 2012, elle a été chargée de projets à l'AJEFO de 2012 à 2014. De plus, elle est chargée de cours à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa depuis 2013 et elle siège au conseil d'administration du Centre des services communautaires Vanier depuis 2013 et à celui de l'Hôpital Montfort depuis juin 2016. Elle détient un baccalauréat en sciences sociales avec mineur en criminologie et un diplôme Juris Doctor de l'Université d'Ottawa.

Vicky M. Ringuette

Vicky M. Ringuette exerce le droit depuis 2005 et œuvre dans les domaines du droit de la famille, de la protection de l'enfance et du droit en matière de fertilité. Elle offre ses services d'avocate et de médiatrice dans les deux langues officielles. Elle est praticienne seule dans la ville de Hamilton et elle dessert également Burlington, Brantford, Simcoe, St. Catharines et Welland. Elle siège présentement au conseil d'administration du Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara et à celui de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario. Elle est membre du groupe local de juristes qui pratiquent le droit collaboratif. En outre, elle fait partie de plusieurs groupes d'experts comme celui du Bureau de l'avocat des enfants ainsi que celui d'Aide juridique Ontario dans le domaine du droit de la famille. En sa qualité de membre du conseil d'administration de la Clinique juridique communautaire de Hamilton, elle a contribué à sa désignation en tant qu'organisme bilingue.

Comité consultatif en droit de l'immigration et des réfugiés

Deyanira Benavides

Titulaire d'un baccalauréat (avec distinction) et d'une maîtrise, Deyanira Benavides est auxiliaire juridique communautaire à la Clinique juridique communautaire de Hamilton. Elle est parajuriste autorisée et une militante chevronnée en droit de l'immigration et des réfugiés ainsi que dans le domaine de pratique des cliniques.

Raoul Boulakia

Raoul Boulakia est certifié par le Barreau du Haut-Canada en tant que spécialiste du droit de la citoyenneté, de l'immigration et de la protection des réfugiés. Il a été admis au barreau en Ontario en 1990 et travaille depuis lors dans le secteur privé. Il est président de la Refugee Lawyers Association of Ontario et a été bénévole dans plusieurs associations communautaires et juridiques. Il comparait souvent devant la Commission de l'immigration et du statut de réfugié et devant la Cour fédérale, a comparu devant la Cour suprême du Canada. Il a été invité à prendre la parole dans le cadre de plusieurs colloques juridiques, devant des comités parlementaires et le sénat.

Debbie Douglas

Debbie Douglas est directrice générale de l'Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI). Grâce à son travail dans le secteur des organismes non gouvernementaux et en particulier à l'OCASI, Mme Douglas a défendu l'équité et l'inclusion dans le système d'immigration, notamment en matière de race, de sexe et d'orientation sexuelle. Elle a également favorisé la création de lieux sûrs et accueillants dans le secteur de l'établissement et de l'intégration.

Hanna Gros

Hanna Gros est avocate, spécialisée en droit des réfugiés et de l'immigration. Elle travaille également à titre bénévole en tant qu'avocate bénévole au International Human Rights Program (IHRP) de la Faculté de droit de l'Université de Toronto. Me Gros a cosigné trois rapports de l'IHRP sur le système canadien de détention des immigrants qui soulignent l'impact de ce dernier sur les enfants et la santé mentale.

Jennifer Hyndman

Jennifer Hyndman travaille en tant que professeure au sein des départements des sciences sociales et de géographie de l'Université York à Toronto et elle est directrice du Centre for Refugee Studies à York. Ses recherches portent sur l'asile pour les personnes issues de zones de conflits et les déplacements de population, les urgences humanitaires et la réinstallation des réfugiés au Canada qui en découlent.

Rana Khan

Rana Khan est la conseillère juridique à Toronto pour le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Toni Schweitzer

Toni Schweitzer est l'avocat superviseur du Service de l'immigration des Parkdale Community Legal Services à Toronto.

Maureen Silcoff

Maureen Silcoff est avocate chez Silcoff Shacter. Elle se spécialise en droit de l'immigration et des réfugiés. Elle copréside le Comité des litiges de l'Association canadienne des avocats et avocates en droit des réfugiés. Elle fait partie du Comité de l'accès à la justice de la Refugee Lawyers Association et elle est souvent invitée à des conférences et à des événements communautaires pour parler des réfugiés et de l'accès à la justice.

Richard Wazana

Richard Wazana exerce le droit des réfugiés et de l'immigration au sein de son propre cabinet à Toronto. Il a suivi ses études à la Faculté de droit Osgoode Hall d'où il est ressorti diplômé en 2015 et a fait son stage chez Green & Spiegel LLP. Il a été admis au Barreau en 2006 et a son propre cabinet depuis lors.

Ancien travailleur social et éducateur en service de garde, Richard Wazana est spécialisé dans le travail avec les demandeurs d'asile et les personnes sans papiers. Une grande partie de son travail repose sur les demandes d'asile, le travail lié aux procédures d'appel et les requêtes en sursis. Il exerce le droit en français et en anglais.

Richard Wazana a fait des présentations sur une variété de sujets devant l'Association du Barreau canadien, la Refugee Lawyers Association et le Bureau du droit des réfugiés. Il est membre de la Refugee Lawyers Association, de l'Association du Barreau de l'Ontario et de l'Association canadienne des avocats et avocates en droit des réfugiés. En outre, il est membre en règle du Barreau de l'Ontario. Il est président du conseil d'administration du Centre canadien pour les victimes de torture.

Comité consultatif sur les questions de santé mentale

Lucy Costa

Lucy Costa est une militante qui s'attaque aux problèmes systémiques au sein de l'Empowerment Council, un organisme qui représente les clients du CAMH. Elle se concentre sur la promotion des droits des usagers des services de santé mentale et encourage l'analyse critique sur l'inclusion des usagers dans le domaine de la santé mentale et dans celui de la justice. Elle fait partie d'un certain nombre de comités consultatifs et elle collabore avec la communauté des personnes atteintes d'une déficience d'ordre psychiatrique depuis plus de 20 ans.

Renee Griffin

Renee Griffin est directrice générale des Scarborough Community Legal Services et présidente du conseil d'administration de l'Association canadienne du droit de l'environnement. Mme Griffin était auparavant directrice générale du Centre for Equality Rights in Accommodation, un organisme de bienfaisance sans but lucratif voué à la prévention des expulsions et à l'élimination de la discrimination en matière de logement en Ontario. Me Griffin exerce le droit dans le système des cliniques d'aide juridique depuis 2008.

Greg Iwasiw

Greg Iwasiw est un avocat de Kenora qui se spécialise en droit criminel et agit à titre d'avocat de la défense. Il a eu un rôle clé dans la création du tribunal de la santé mentale à Kenora.

Marion Overholt

Marion Overholt est directrice générale de la Community Legal Aid à Windsor et de la Legal Assistance of Windsor à l'Université de Windsor. Elle a siégé au conseil d'administration de nombreux organismes communautaires, a participé à des initiatives de justice sociale et a reçu le prix du mérite du bicentenaire du Barreau du Haut-Canada.

Don Rose

Don Rose est professeur agrégé de la Daphné Cockwell School of Nursing de l'Université Ryerson à Toronto. Il a occupé plusieurs postes en pratique clinique, en administration et dans le domaine universitaire. Ses recherches portent sur les questions relatives aux soins infirmiers en médecine légale et en santé mentale.

David Shannon

David Shannon est avocat. Il travaille dans le domaine de la santé mentale, de l'incapacité, de la protection de l'enfance et de la garde des enfants. Il est constamment animé d'une passion pour la promotion et la protection des droits de la personne, de la protection sociale et du leadership organisationnel.

Sandy Simpson

Sandy Simpson est chef du service de psychiatrie médicolégale au Centre de toxicomanie et de santé mentale à Toronto. En outre, il est professeur agrégé et dirige la division de la psychiatrie médicolégale du Département de psychiatrie de l'Université de Toronto.

Karen Steward

Karen Steward est avocate salariée au Advocacy Centre for the Elderly (« ACE »), où elle travaille sur des initiatives de réforme du droit, de vulgarisation juridique et de litiges (avec un vif intérêt pour les questions constitutionnelles et les droits de la personne). Avant d'occuper ses fonctions à ACE, Me Steward a travaillé dans un cabinet d'avocats spécialisé en justice sociale, où elle œuvrait notamment dans le domaine du litige civil et successoral, des procédures fondées sur la Charte canadienne des droits et libertés. En outre, elle représentait les plaignants et les témoins dans des affaires de droit criminel.

Marshall Swadron

Marshall Swadron est avocat chez Swadron Associates à Toronto. Il préside le Comité juridique sur la santé mentale. Il se spécialise en droit de la santé mentale et des capacités, il cherche à renforcer l'autonomie et la participation des personnes vulnérables dans leurs propres prises de décision.

Comité consultatif en droit carcéral

Nikki Browne

Nikki Browne s'est donné pour mission d'œuvrer pour un changement social et systémique au sein et autour du système de justice. Afin de remplir cette mission, elle a fondé en 2015 Nikki Knows, une initiative communautaire qui se fonde sur les expériences vécues par des jeunes criminalisés. En tant que gestionnaire du projet LUCID (un projet Nikki Knows), elle travaille actuellement à améliorer le soutien à la réinsertion sociale et les résultats pour les personnes qui sont ou ont été incarcérées au sein et autour de la RGT. Elle est également coordonnatrice du programme communautaire pour les femmes à PASAN, un organisme communautaire de santé et de réduction des méfaits qui offre du soutien, de l'éducation et des services de défense des droits en ce qui a trait au VIH, au VHC et à la santé dans son ensemble, aux personnes qui sont ou ont été incarcérées dans les prisons provinciales et fédérales.

Kathy Ferreira

Kathy Ferreira est directrice générale de la Queen's Prison Law Clinic (QPLC) qui vient en aide aux détenus incarcérés sous responsabilité fédérale dans la région de Kingston et à l'établissement Warkworth. Elle exerce le droit carcéral au sein de la QPCL depuis 2003.

Emily Hill

Emily Hill est avocate principale salariée aux Aboriginal Legal Services of Toronto.

Elizabeth Hughes

Elizabeth Hughes a travaillé aux États-Unis, au Canada et en Angleterre dans les domaines de la santé mentale, des lésions cérébrales, des troubles du développement et des jeunes à risque. Elle défend les droits des patients au sein du Bureau de l'intervention en faveur des patients des établissements psychiatriques du ministère de la Santé et des Soins de longue durée depuis 2010, au service des clients du site de Brockville pour le Royal Ottawa Mental Health Center. Auparavant, Mme Hughes a travaillé dans le domaine de la défense des droits en santé mentale en Angleterre. Au cours des 15 années d'expérience qu'elle a passées au service des patients, des fournisseurs de soins et des organismes de soutien dans le secteur des services sociaux, elle a occupé de nombreux postes qui vont du travail de première ligne aux fonctions d'encadrement.

Lisa Kerr

Lisa Kerr est professeure adjointe à l'Université Queen's, où elle donne des cours sur le droit pénal, la détermination de la peine et le droit carcéral. Elle a obtenu son doctorat à l'Université de New York en tant que boursière Trudeau. Mme Kerr était auparavant avocate salariée aux Prisoners' Legal Services en Colombie-Britannique. Elle a travaillé pendant de nombreuses années sur des litiges d'intérêt public avec la Pivot Legal Society et la BC Civil Liberties Association.

Amy Lavoie

Me Amy Lavoie est avocate bilingue. Elle a obtenu son diplôme de l'Université de Windsor en 2003 et a été admise au Barreau en 2004. Elle a exercé le droit de la famille au cabinet d'avocats Hogarth Hermiston Severs, LLP jusqu'en 2012, date à laquelle elle s'est jointe à la Clinique juridique bilingue de Windsor-Essex. En tant qu'avocate principale à la clinique, elle exerce divers domaines du droit administratif, participe à des programmes de sensibilisation communautaire et sert de mentore aux nouveaux avocats et parajuristes qui exercent le droit à l'intérieur et à l'extérieur du système des cliniques.

Lisa Loader

Lisa Loader a été admise au barreau en 1994. Elle est avocate principale à la clinique juridique communautaire - Simcoe, Haliburton, Kawartha Lakes.

Michael Mandelcorn

Michael Mandelcorn a été admis au barreau en 1987. Avocat de la défense en droit criminel et en droit correctionnel à Kingston, il est également président de la Canadian Prison Law Association et directeur de la Criminal Lawyers' Association.

Allan Manson

Allan Manson est professeur émérite à la Faculté de droit de l'Université Queen's à Kingston. En 2016, il a été adjoint invité au Wadham College, à Oxford. Avant de rejoindre la Faculté de Queen's en 1977, il était avocat en droit criminel à Toronto. Parmi les autres postes qu'il a occupés, mentionnons le poste de directeur de projet de l'étude du système des coroners de la Commission de réforme du droit de l'Ontario, celui de juge adjoint de la Cour territoriale du Yukon et d'avocat adjoint d'une partie à l'enquête publique sur Cornwall pour le cabinet Wardle Daley. Il a écrit ou copublié de nombreux livres, ainsi que de nombreux articles et chapitres de livre sur des sujets de droit criminel, en particulier sur la détermination de la peine, l'emprisonnement et la preuve.

Leslie Morley

Leslie Morley est un avocat dont le cabinet est situé à Kingston. Il se spécialise dans les affaires liées au droit de l'immigration et au droit carcéral. Il aide les détenus aux audiences de libération conditionnelle et à celles relatives à l'immigration ainsi que lors des règlements des différends avec les autorités du système pénitentiaire. Il a été président de l'Ontario Prison Lawyers Association, de la Canadian Prison Law Association et de la Frontenac Law Association.

Paula Osmok

Paula Osmok est directrice générale de la Société John Howard de l'Ontario depuis 2002. Elle a contribué à la création de son Centre de recherche, d'élaboration de politiques et de programmes, qui a largement contribué aux articles et ouvrages sur la justice sociale et criminelle et à l'élaboration de programmes en Ontario. Auparavant, elle a été directrice générale de la Société John Howard de la Victoria Haliburton Simcoe & Muskoka de l'époque, où elle a élaboré et mis en œuvre une gamme de services communautaires, notamment des programmes destinés aux prisonniers des établissements provinciaux et fédéraux. Paula détient un M.Sc. en études du système de justice criminelle de l'Université de Leicester au Royaume-Uni et a défendu avec succès sa thèse intitulée The DNA Identification Act : Privacy Implications for Canadians.

Holly Pelvin

Holly Pelvin est titulaire d'un doctorat en criminologie de l'Université de Toronto et est actuellement boursier postdoctoral du CRSH à l'Université de l'Alberta au département de sociologie. Ses recherches portent sur les expériences vécues et les conséquences de la détention provisoire, ainsi que sur les défis que la population carcérale pose au personnel correctionnel.

Kim Pate

Kim Pate a été nommée au Sénat du Canada le 10 novembre 2016. Accordant d'abord et avant tout la priorité à son rôle de mère auprès de Michael et Madison, elle est aussi une avocate qui s'est forgé une réputation enviable à l'échelle nationale. Elle a en effet consacré les 35 dernières années dans divers domaines entourant les systèmes juridique et pénal à défendre les personnes les plus marginalisées, victimisées, criminalisées et institutionnalisées au pays, en particulier les jeunes, les hommes et les femmes placés en établissement.

La sénatrice Pate a décroché un diplôme avec distinction de la Faculté de droit de l'Université Dalhousie en 1984, dans le programme de droit clinique, et a fait des études supérieures en santé mentale dans le contexte judiciaire. Elle était directrice générale de l'Association canadienne des Sociétés Elizabeth Fry (ACSEF) de janvier 1992 jusqu'à sa nomination au Sénat en novembre 2016. ll a mis sur pied des cours dans divers domaines (droit carcéral, droits de la personne et justice sociale, défense des femmes battues en cour) qu'elle a donnés aux facultés de droit de l'université d'Ottawa, l'Université Dalhousie et l'Université de la Saskatchewan. Elle a de plus été titulaire de la chaire Sallows en droits de la personne de la Faculté de droit de l'Université de la Saskatchewan, en 2014 et en 2015.

Kim Pate est reconnue comme l'instigatrice de la Commission d'enquête sur certains événements survenus à la Prison des femmes de Kingston, présidée par la juge Louise Arbour. Durant l'enquête, elle a soutenu les femmes qui relataient leurs expériences, en plus de faire profiter de son expertise et de livrer des témoignages.

Kim Pate est membre de l'Ordre du Canada, récipiendaire de nombreux prix, dont le prix du gouverneur général en commémoration de l'affaire « personne », du prix « Les assises » Bertha-Wilson remis par l'Association du Barreau canadien Canadian, et a reçu cinq doctorats honorifiques (Barreau du Haut-Canada, Université d'Ottawa, Université Carleton, Université St. Thomas et Université Wilfrid Laurier).

Howard Sapers

Le 1er janvier 2017, Howard Sapers a été nommé conseiller indépendant sur la réforme du système correctionnel pour la province de l'Ontario. Entre 2004 et 2016, M. Sapers a été Enquêteur correctionnel du Canada. Auparavant, M. Sapers a été directeur général de la Société John Howard de l'Alberta, membre élu de l'Assemblée législative de l'Alberta représentant Edmonton Glenora, directeur du Fonds d'investissement du Centre national de prévention du crime et vice président (région des Prairies) de la Commission des libérations conditionnelles du Canada. M. Sapers est un ancien président de l'Association canadienne de justice pénale, a siégé au conseil d'administration du Forum canadien des ombudsmans et, entre 2012 et 2016, a été représentant régional de l'Amérique du Nord à l'Institut international de l'ombudsman. M. Sapers est professeur auxiliaire à l'École de criminologie de l'Université Simon Fraser et a reçu un doctorat honorifique en droit de l'Université d'Ottawa. M. Sapers est actuellement membre du conseil consultatif du département de criminologie de l'Université Ryerson.

Comité consultatif sur les questions concernant les communautés racialisées

Regini David

Regini David est coprésidente du Ontario Project for Interclinic Community Organizing (OPICCO) et travailleuse juridique communautaire aux West Scarborough Community Legal Services. Depuis plus de 30 ans, elle participe au développement et à la mobilisation communautaires auprès des femmes, des travailleurs racialisés, des nouveaux immigrants, des communautés racialisées et des familles à faible revenu au Sri Lanka, en Allemagne, au Canada et aux États‑Unis. Son activisme communautaire a commencé à l'âge de 14 ans au Sri Lanka. Pendant 20 ans, elle a été défenseur des droits des travailleurs et organisatrice syndicale au sein du mouvement syndical au Canada. Elle a également coordonné la création de Toronto East Employment Law Services afin de fournir des services en droit de l'emploi gratuits aux communautés à faible revenu de l'est de Toronto.

Elle a défendu sans relâche l'augmentation du salaire minimum et l'amélioration des droits des travailleurs temporaires en Ontario. Elle coordonne actuellement une campagne à Scarborough pour légaliser les maisons de chambres dans toute la ville de Toronto afin que les locataires à faible revenu aient accès à des logements abordables. Mme David est passionnée par la mobilisation communautaire et fait preuve d'engagement dans ce domaine pour apporter des changements tant sociaux que systémiques. À ce jour, elle a formé et autonomisé plus de 1 000 dirigeants communautaires directement touchés par les questions concernant les collectivités à faible revenu.

Andrea A. Davis

Andrea A. Davis est professeure d'études littéraires et culturelles au Département des sciences humaines de l'Université York à Toronto. Elle occupe des fonctions croisées dans les programmes d'études supérieures en anglais, en études interdisciplinaires, en études sur le genre, les féministes et les femmes. Le fruit de ses recherches incite à instaurer un dialogue interculturel et intertextuel sur les expériences vécues par les Noirs dans la diaspora.

Michael Harris

Michael Harris est Chef, Enquêtes d'intérêt public à la Commission ontarienne des droits de la personne. Il a plus de 25 ans d'expérience professionnelle dans le domaine des droits de l'homme, notamment dans le domaine de la race et des questions liées à l'identité raciale. Auparavant, il a occupé les postes de directeur du Groupe des litiges et de la gestion des causes au Bureau provincial d'Aide juridique Ontario et de directeur de la médiation et des enquêtes à la Commission des droits de la personne de l'Ontario.

Joanne St. Lewis

Joanne St. Lewis est professeure de droit à l'Université d'Ottawa. Elle s'intéresse à la justice sociale, à la diffamation en ligne, aux femmes africaines, aux critiques du commerce international et à l'art, à la culture et au droit. Elle est chargée d'un cours dans le cadre de CREATE, un programme de formation pour cadres supérieurs sur le contre-terrorisme à l'University of Southern California. Mme St. Lewis a été la première femme noire à être élue en tant que membre du Conseil du Barreau du Haut-Canada. Elle a présidé le Comité sur l'équité et les questions autochtones. Elle a été coprésidente du groupe de travail sur l'égalité raciale de l'Association du Barreau canadien (ABC) et auteure du rapport Virtual Justice : Systemic Racism in the Canadian Legal Profession. Elle a occupé des postes au sein de la Commission ontarienne des droits de la personne et de la Direction des relations raciales de l'Ontario. Elle a été directrice générale du Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes (FAEJ). Elle a occupé le poste d'adjointe spéciale aux affaires gouvernementales du grand chef des Cris du Québec et a participé à la négociation de la Convention La Grande, d'une valeur de 100 millions de dollars. Plus récemment, elle a été co-conseillère juridique de l'Assemblée des Premières Nations au cours des étapes préliminaires de la poursuite en matière de droits de la personne qui contestait le financement discriminatoire des services de protection de l'enfance dans les réserves par le gouvernement fédéral. L'APN a obtenu gain de cause.

Rinaldo Walcott

Rinaldo Walcott est directeur du Women and Gender Studies Institute de l’Université de Toronto. En qualité d’universitaire interdisciplinaire, M. Walcott a publié des articles sur la musique, la littérature, le cinéma et le théâtre, les politiques et d’autres sujets. Ses recherches et ses publications sont axées sur les politiques culturelles relatives aux Noirs, l’histoire du colonialisme en Amérique, le multiculturalisme, la citoyenneté et la diaspora; le sexe et la sexualité, ainsi que les politiques sociales, culturelles et publiques.

M. Walcott est l’auteur de Black Like Who : Writing Black Canada; éditeur de Rude : Contemporary Black Canadian Cultural Criticism, avec Roy Moodley il a coédité Counselling Across and Beyond Cultures : Exploring the Work of Clemment Vontress in Clinical Practice. Il a également publié Queer Returns : Essays on Multiculturalism, Diaspora and Black Studies (Insomniac Press, 2016).

^