Soutenir les cliniques d'aide juridique pour qu'elles puissent fournir encore plus d'aide aux Ontariennes et Ontariens à faible revenu

Le 3 avril 2018

Grâce à un investissement de la province de l'Ontario visant à garantir que davantage d'Ontariennes et Ontariens à faible revenu peuvent obtenir des services juridiques, les cliniques juridiques communautaires et les sociétés étudiantes d'aide juridique recevront un financement supplémentaire de 7,3 millions de dollars en 2018‑2019.

Aide juridique Ontario (AJO) finance 73 cliniques juridiques communautaires en Ontario. Ces cliniques sont exploitées de façon indépendante et offrent des conseils et une représentation juridiques aux personnes à faible revenu. Les sociétés étudiantes d'aide juridique (SEAJ), également financées par Aide juridique Ontario, exercent leurs activités dans les sept facultés de droit de l'Ontario en vue de fournir une variété de services juridiques aux communautés locales.

Depuis 2014, la province donne à Aide juridique Ontario des fonds supplémentaires afin d'élever le seuil du montant minimum requis pour l'admissibilité aux services d'aide juridiques. Au total, cette augmentation, répartie sur quatre ans, s'élève à 34 pour cent. Sur la même période, soit depuis 2014, le financement alloué aux sociétés étudiantes d'aide juridique a augmenté de 24 pour cent.

Cet investissement permettra aux cliniques juridiques communautaires et aux sociétés étudiantes d'aide juridique d'atteindre les objectifs suivants :

  • Élargir les services offerts aux clients dans les collectivités où le financement par personne à faible revenu est le moins élevé;
  • Élargir l'accès aux services de droit de la pauvreté dans le plus grand nombre de collectivités possible, et ce, dans chaque région de l'Ontario;
  • Élargir les services dans les communautés, y compris les conseils et la représentation des clients, le développement et les relations communautaires, la réforme du droit, l'intervention systémique l'éducation juridique du public;
  • Élargir les services aux groupes de clients particulièrement vulnérables;
  • Investir dans des programmes de droit de la famille dans la plupart des sociétés étudiantes d'aide juridique en Ontario.

Citations :

« Les cliniques juridiques communautaires et les sociétés étudiantes d'aide juridique offrent des services juridiques de première ligne aux personnes les plus vulnérables en Ontario. Notre gouvernement est déterminé à travailler avec Aide juridique Ontario pour élargir l'accès à la justice afin de garantir que davantage d'Ontariennes et Ontariens à faible revenu peuvent obtenir une représentation juridique. »

Yasir Naqvi, procureur général de l'Ontario

« Les cliniques juridiques en Ontario desservent des personnes et des communautés dont les besoins sont très variés. Les cliniques juridiques accueillent favorablement l'annonce d'un investissement accru du gouvernement provincial faite d'aujourd'hui, car cela permettra aux cliniques d'élargir les services qu'elles offrent afin de répondre aux besoins juridiques des collectivités et des personnes les plus vulnérables de l'Ontario. »

Lenny Abramowicz, directeur général, Association des cliniques juridiques communautaires de l'Ontario

« Aide juridique Ontario est déterminée à soutenir ses cliniques juridiques et ses sociétés étudiantes d'aide juridique, qui offrent une gamme complète de services à ceux qui en ont le plus besoin en Ontario. Nous sommes reconnaissants de l'engagement continu dont fait preuve la province de l'Ontario pour soutenir les services d'aide juridique aux personnes les plus marginalisées de l'Ontario. »

John McCamus, président du conseil d'administration d'Aide juridique Ontario

Pour de plus amples renseignements

^