Archives des nouvelles

AJO présente sa stratégie pour aider les clients qui ont des troubles de santé mentale

Le 11 mars 2016

Aujourd’hui, Aide juridique Ontario (AJO) a rendu publique sa Stratégie en matière de santé mentale, laquelle révèle de nouveaux programmes et services qui visent à mieux aider les clients qui ont des troubles de santé mentale ou de dépendance.

« Le lancement de cette stratégie est une étape importante, affirme John McCamus, président du conseil d’administration d’AJO. Parmi les clients d’AJO, un sur trois a des troubles de santé mentale ou de dépendance. De plus, les personnes atteintes de troubles mentaux sont affectées de façon disproportionnée par la criminalisation, l’incarcération, la pauvreté et les mauvaises conditions d’hébergement, des questions qui rentrent toutes dans le cadre du mandat de l’aide juridique. »

« Grâce aux efforts d'Aide juridique Ontario, un plus grand nombre d'Ontariens et d'Ontariennes qui ont une maladie mentale auront désormais un porte-parole dans notre système judiciaire, a déclaré Madeleine Meilleur, procureure générale de l’Ontario. Je félicite Aide juridique Ontario de montrer l'exemple en lançant sa Stratégie en matière de santé mentale et de continuer à fournir des services à nos groupes les plus vulnérables. »

Planifier le changement

Dans sa Stratégie en matière de santé mentale, AJO présente son projet concernant les droits des personnes qui ont des troubles de santé mentale et leur défense au sein du système juridique de l’Ontario.

Au cours de 2016, AJO mettra en place de nouveaux services et des programmes dans toute la province pour les clients qui ont des troubles de santé mentale. Il s’agit des suivants :

  • Offrir des services juridiques dans les endroits où les clients qui ont des troubles de santé mentale peuvent y accéder plus facilement comme les centres de services sans rendez-vous, les établissements psychiatriques, ou les établissements qui offrent des soins ambulatoires;
  • Travailler avec la Commission de la santé mentale du Canada et l’Association canadienne pour la santé mentale, division de l’Ontario, à l’élaboration d’une formation pour que le personnel d’AJO, le personnel des cliniques et les avocats du secteur privé puissent mieux déterminer les droits et les choix en ce qui concerne la santé mentale;
  • Étendre l’aide juridique aux enquêtes sur le cautionnement et aux réexamens pour les clients qui ont des troubles de santé mentale et autoriser des mandats souples pour faire en sorte que les avocats puissent consacrer plus de temps aux clients qui ont des besoins complexes;
  • Encourager les clients à raconter leur histoire — trop souvent, les probabilités de succès dans les poursuites où les victimes ont des troubles de santé mentale sont minces. AJO aidera à préparer les victimes à leur comparution devant le tribunal.

Chaque jour en Ontario, au moins une personne aux prises avec des troubles de santé mentale se retrouve dans une situation où elle a besoin de l’un des services d’Aide juridique Ontario pour un problème juridique. Ces questions juridiques sont souvent liées : une personne qui est arrêtée peut aussi faire face à un litige entre locataire et locateur et voir son affaire de protection de l’enfance mise à mal. Il peut aussi s’agir d’un réfugié aux prises avec un stress post-traumatique qui doit gérer des problèmes de logement tout en essayant d’effectuer une demande pour considérations d’ordre humanitaire. En collaborant avec des partenaires dans les secteurs de la justice et de la santé, la Stratégie en matière de santé mentale permettra aux avocats de l’aide juridique d’aborder d’une façon plus coordonnée les questions juridiques croisées des clients qui ont des troubles de santé mentale.

Faits en bref

  • 42 % des clients de l’aide juridique ont entre 18 et 30 ans, soit la tranche d’âge où la plupart des maladies mentales apparaissent
  • Parmi les clients qui reçoivent des certificats d’aide juridique, 1 sur 3 a un problème de maladie mentale ou de dépendance; les cliniques d’aide juridique estiment que 1 client sur 2 est aux prises avec la maladie mentale ou la dépendance
  • 46 % des plaideurs en droit de la famille indiquent avoir des troubles mentaux liés au stress
  • 40 % des interventions des avocats de service en droit criminel sont liées à des manquements aux conditions d’une ordonnance ou au défaut de comparaître, la majorité d’entre eux incombent aux troubles de santé mentale
  • 400 000 personnes à faible revenu de plus auront accès à l’aide juridique en Ontario en 2016

Pour de plus amples renseignements

Ressources

Stratégie en matière de santé mentale
Document de travail sur la Stratégie en matière de santé mentale d’AJO
PDF / 3.9 MB


Demandes de renseignements des médias

Feroneh Neil
Chef des Communications
Téléphone : 416 979‑2352 poste 5103
Courriel : media@lao.on.ca