Salle de presse

LAO Newsroom

Aide juridique Ontario donne son appui à la Journée pour la prévention des condamnations injustifiées, le 2 octobre

Le 29 septembre 2015

Aide juridique Ontario (AJO) se joint à l’Association in Defence of the Wrongly Convicted (AIDWYC) et aux organismes à travers le monde pour participer à la deuxième Journée pour la prévention des condamnations injustifiées (en anglais seulement) le vendredi 2 octobre

L’objectif de cet événement est de susciter la discussion sur des changements positifs au système de justice qui contribueraient à prévenir les condamnations injustifiées à l’avenir.

« La condamnation de personnes innocentes est une question internationale de droits de la personne, affirme Ron Dalton, coprésident de l’AIDWYC et blanchi. Les condamnations injustifiées anéantissent des personnes, des familles, des communautés, et des sociétés. »

M. Dalton souligne les cas de David Milgaard et de Romeo Phillion, qui ont passé respectivement 23 et 31 années en prison, comme exemples réputés de personnes ayant été injustement condamnées. Pendant qu’il était en prison, M.Milgaard a subi des violences physiques et sexuelles et a été très grièvement blessé par balle. M.Phillion est le détenu canadien ayant purgé la plus longue peine avant de voir sa condamnation pour meurtre annulée — parce qu’il a refusé de demander une libération conditionnelle et d’endosser la responsabilité d’un crime qu’il n’avait pas commis.

M. Milgaard et M. Phillion comptent parmi les 20 personnes innocentes qu’AIDWYC a aidées depuis sa création en 1993. Ensemble, ces personnes ont passé plus de 190 ans en prison pour des crimes qu’elles n’avaient pas commis.

« Les condamnations injustifiées brisent la confiance que nous plaçons dans le système de justice, explique John McCamus, président du conseil d’administration d’AJO. La Journée pour la prévention des condamnations injustifiées nous oblige à réfléchir aux changements qui seraient nécessaires pour empêcher que ces erreurs judiciaires ne se reproduisent. »

Le 2 octobre, à l’occasion de la Journée pour la prévention des condamnations injustifiées, les citoyens et les professionnels concernés participeront à une gamme d’activités par le recours à divers moyens de participation en ligne. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Wrongful Conviction day (en anglais).

Faits en bref

  • Vingt personnes ont été blanchies grâce à l’AIDWYC depuis sa création en 1993;
  • Le travail effectué à titre gracieux par l’AIDWYC est évalué à environ 3,5 millions de dollars par année;
  • AIDWYC est le seul organisme sans but lucratif au Canada qui enquête à temps plein sur les cas de non-culpabilité, indépendamment du gouvernement et des universités;
  • Cette année, AJO a signé un accord de financement de 100 000 $ sur deux ans à AIDWYC pour l’aider à fournir des services juridiques et de l’éducation postérieurs à la condamnation.
  • AJO est un organisme autonome du gouvernement de l’Ontario.
  • AJO offre des services juridiques aux Ontariens et Ontariennes à faible revenu.

Questions

Geneviève Oger
Chargée de communications principale avec les médias
Téléphone : 416 979-2352, poste 5208
Tél. cell. : 416 768-4461
Courriel : ogerg@lao.on.ca