Salle de presse

Réponses aux médias

LAO Newsroom

Lettre au rédacteur en chef au sujet de l’article « Toronto lawyers less likely to take legal aid cases »

23 novembre 2011


Au nom d'Aide juridique Ontario (AJO), j'aimerais apporter des éclaircissements au sujet des questions soulevées dans l'article « Toronto lawyers less likely to take legal aid cases » publié le 22 novembre 2011 dans le Toronto Star.


AJO reconnaît le rôle essentiel des avocats du secteur privé dans la prestation des services d'aide juridique en Ontario. Notre organisme a une liste appréciable de plus de 4 700 avocats du secteur privé répartis dans la province qui fournissent des services à nos clients. De ce nombre, 2 500 exercent dans la région du Grand Toronto.

Chaque année, AJO délivre aux clients dont les affaires juridiques sont graves plus de 100 000 certificats qui peuvent être utilisés pour retenir les services d'un avocat. Dans l'ensemble de la province, plus de 95 pour cent de ces certificats sont acceptés par des avocats du secteur privé.

Depuis 2008, AJO s'adonne à une démarche rigoureuse de modernisation interne afin de simplifier son administration, améliorer l'accès aux services pour les clients et offrir une meilleure valeur aux contribuables. Voici quelques-unes de ses réalisations :

  • Ouverture de 56 nouveaux bureaux dans les palais de justice pour fournir aux clients des services d'aide juridique de première ligne – jusqu'à maintenant, plus de 60 000 clients ont été servis dans un des bureaux dans les palais de justice.
  • Ouverture d'un centre d'appel qui permet aux individus à faible revenu de facilement accéder, par téléphone, sans frais, en plus de 200 langues, aux services d'aide juridique, y compris des conseils juridiques sommaires par un avocat. Chaque jour, le centre d'appel répond à plus de 1 300 appels.
  • Ouverture de 6 nouveaux centres de services de droit de la famille à North York, Toronto, Brampton, Newmarket, Sarnia et Chatham. Les avocats et le personnel de soutien de ces centres procurent une gamme de services de droit de la famille, notamment la préparation de documents, les renvois à d'autres services et des conseils juridiques.
  • Établissement d'un nouveau modèle régional comprenant 9 bureaux de district pour remplacer les 51 bureaux administratifs.
  • Simplification du processus de demande d'aide juridique pour qu'il soit plus simple et plus rapide pour les clients de déposer une demande d’aide juridique – 88 pour cent des auteurs de demande d’aide juridique reçoivent une réponse le jour même.

Aide juridique Ontario, en collaboration avec le Barreau du Haut-Canada et Pro Bono Law Ontario, a commandé le rapport « Geography of Civil Needs », pour déterminer et quantifier les besoins juridiques en matière civile des Ontariennes et Ontariens à revenu moyen ou faible. Les conclusions de ce rapport fourniront des données de référence fiables sur les besoins juridiques en matière civile qui orienteront la planification et les priorités futures.

Kristian Justesen
Directeur des communications
Aide juridique Ontario